Purple Blanket

Barcelone, Espagne, 17 août 2017, dessin aux crayons de couleurs sur feutre, 2019 © Léa Belooussovitch

Purple Blanket

Léa Belooussovitch, Ceux-là sans savoir nous regardent passer (Ara chloropterus),
Photographie, 2017 © Fabrice Schneider

Purple Blanket

Caïn venant de tuer son frère Abel, Henri Vidal (1896), Jardin des Tuileries, Paris, Photographie, 2017 © Léa Belooussovitch

Purple Blanket

Série"relatives", "Gaza strip, 17 octobre, 2018", dessin aux crayons-de couleurs sur feutre, 2019 © Léa Belooussovitch

Purple Blanket

Série Relatives, Baqa al-Gharbiyye, Israël, 23 janvier 2019, dessin aux crayons de couleur sur feutre, 2019 © Léa Belooussovitch

Purple Blanket

Léa Belooussovitch

13/06 – 14/09/2019

C’est un mouvement d’arrêt, une envie de faire la mise au point ou encore un effet d’absorption, qui d’abord, retiennent le regard devant les œuvres de Léa Belooussovitch.

Par le langage du dessin et de la photographie, les processus de recadrage ou de retouche, l’artiste propose une relecture de l’information et de l’image médiatique la plus violente.

Les formes qui en émergent, souvent floues et en suspens, opèrent une mise à distance saisissante qui, loin de taire le chaos, le révèle dans un silence assourdissant.

L’exposition Purple Blanket présente un ensemble significatif d’œuvres de cette jeune artiste dont on découvre depuis peu le travail en France.

Léa Belooussovitch est née en 1989. Elle vit et travaille à Bruxelles. Elle est représentée par la galerie Paris/Beijing (Paris).
Cette exposition s’inscrit dans le cadre de Plein Soleil, l’été des centres d’art, un projet de d.c.a/association française de développement des centres d’art.

Dossier de presse
Dossier pédagogique
Entretien